Garrots
Titre 1
Titre 2
Titre 3
Titre 4
Titre 5
Titre 6
Titre 7
Garrots
Titre 1
Titre 2
Titre 3
Titre 4
Titre 5
Titre 6
Titre 7
fade|left|500|8000|0|1|0|1|bg|0|10|0|10
Suivi des espèces végétales exotiques envahissantes dans les milieux humides côtiers de l'estuaire entre Sacré-Coeur et Baie-Trinité - 2016

Vous avez aperçu des plantes exotiques envahissantes en bordure du fleuve sur votre territoire (entre Sacré-Cœur et Baie-Trinité)? Nous Voulons En Être en Informés!

 

Depuis 2011, à la suite d'Environnement Canada, le ministère du Développement Durable, de l'Énergie et de la Lutte contre les Changements Climatiques (MDDELCC) s'occupe de faire un suivi des espèces végétales exotiques envahissantes. Une partie de ce suivi concerne les rives du Saint-Laurent. Quelques Comités ZIPs ont déjà été mis à contribution et le suivi est actuellement fait en continu. À l'été 2015, Mme Isabelle Simard du MDDELCC, a demandé à la ZIP RNE de participer au suivi sur son territoire.

 

Le comité ZIP de la rive nord du Saint-Laurent a alors sélectionné neufs sites pouvant être colonisés par des plantes envahissantes. En 2015, c'est sept des neufs sites qui ont été visités au mois d'août. La présence de phragmite commun (aussi appelé roseau commun) ainsi que de renouée du Japon ont été recensés dans 2 sites différents. En 2016, le recensement a de nouveau eu lieu.

 

Dans le tableau ci-dessous vous trouverez des liens qui pourraient vous être utiles pour identifier et différencier les végétaux. Veuillez nous contacter si jamais vous croisez une plante envahissante. Vous êtes nos yeux sur le fleuve!

 

 Tableau regroupant des liens d'informations pour connaître et identifier les espèces envahissantes exotiques

 

 Note importante : la Berce du Caucase, hautement médiatisée notamment à cause de réactions cutanées importantes et spectaculaires qu’elle engendre, peut facilement être confondue avec la Berce laineuse. Cependant, la Berce laineuse n’est pas exotique ni envahissante et n’est pas considérée comme toxique (certaines personnes plus sensibles pourraient néanmoins présenter une réaction cutanée légère et passagère). La Berce laineuse aurait aussi fait partie de la pharmacopée amérindienne. À cet égard, la Berce laineuse ne fait pas l’objet d’un suivi et il est parfaitement normal que vous la retrouviez près de chez vous. Par contre, si vous avez des doutes…

Pour vous aider à différencier et à bien identifier les deux espèces, nous avons rassemblé en un tableau simple leurs principales caractéristiques et différences. Vous trouverez aussi une série de liens utiles sur les deux espèces.

 

fiche_comment_differencier_berce_du_causase_vs_berce_laineuse

 

*Ce projet est mené en partenariat avec le Ministère Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques*

 

 
Source photo : http://www.zipseigneuries.com/userfiles/images/Suivi%20EEE%202012/CON33-1_200.JPG
Actualités
Plan directeur du développement du parc des Pionniers
Mercredi le 4 juillet 2018 - Le plan directeur du développement du parc des Pionniers est désormais accessible ici.  Ce plan directeur, issu de l'idée «Un fleuve, un parc, une ville» présentée en 2015 dans le cadre de la ...
Évènement à venir
Semaine du Saint-Laurent
Mercredi le 6 juin 2018 - Dans le cadre de la semaine du Saint-Laurent, qui se tient du 6 au 16 juin, le Comité ZIP de la Rive Nord de l'Estuaire (ZIP RNE) invite la population à participer au Défi 90 secondes. L’activit...