Titre 1
Plage 1
Titre 3
Plage 2
Marais salé
Titre 6
Titre 7
voilier
Phare de la Pointe des Monts hiver
MB
Lever de soleil Tadoussac
MB
Pointe des Monts
MB
Pointe des Monts
glace tombée plage Champlain
plage champlain mars 2020
Brieuc Leballeur concours photos 1
Dom Francoeur concours photo 2
Titre 1
Plage 1
Titre 3
Plage 2
Marais salé
Titre 6
Titre 7
voilier
Phare de la Pointe des Monts hiver
Lever de soleil Tadoussac
Pointe des Monts
Pointe des Monts
glace tombée plage Champlain
plage champlain mars 2020
Brieuc Leballeur concours photos 1
Dom Francoeur concours photo 2
fade|left|500|8000|0|1|0|1|bg|0|10|0|10
Caractérisation du marais salé de Portneuf-sur-Mer

Contexte

Le marais salé de Portneuf-sur-Mer s’étend sur environ 42 hectares entre la flèche littorale du banc de Portneuf et le noyau villageois de la municipalité. Il s’agit de l’un des marais salés d’importance de la Côte-Nord et il présente la rare particularité d’être disjoint de l’estuaire de la rivière Portneuf qui l’alimente indirectement en sédiments. Il s’agit d’un milieu particulièrement riche autour duquel s’articule une mosaïque d’écosystèmes incluant des zostéraies et des vasières qui supportent une abondance de poissons, de crustacés et de bivalves. Cette grande productivité biologique engendre une abondance de ressources alimentaires qui supportent aussi une biomasse considérable de mammifères marins et d’oiseaux, faisant de cet endroit une halte migratrice parmi les plus importantes du système laurentien. D’ailleurs, le marais salé fait partie d’un vaste ensemble fonctionnel incluant trois aires de concentration des oiseaux aquatiques (ACOA). Il est également situé dans la Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) du banc de Portneuf.

 

L’intégrité du marais salé de Portneuf est cruciale pour assurer la santé et la productivité du milieu environnant. Bon nombre d’activités économiques en dépendent à différents degrés incluant les pêcheries, la cueillette de myes, l’observation organisée d’oiseaux et de mammifères marins, pour n’en nommer que quelques-uns.

 

Or, la flèche littorale du banc de Portneuf, qui protège le marais en question de l’action des vagues, montre d’importants signes de dégradation. Sachant que sa destruction provoquerait des dégâts au marais salé, son avenir est précaire. D’ailleurs, le marais en tant que tel démontre depuis un certain temps des signes de déclin, entre-autres visibles par un ensablement rapide d’une partie de sa surface. Par conséquent, le comité ZIP s'est doné comme projet de mieux documenter la dynamique de ce marais salé afin de bien planifier des interventions ciblées qui viseront à assurer sa pérennité par le maintien des dynamiques naturelles constructives.

 

Description du projet

Notre projet visait à la caractérisation détaillée des facteurs biotiques et abiotiques qui sont à l’œuvre dans le marais du banc de Portneuf. Les inventaires de la végétation et de la faune ont été réalisés par l’équipe de la ZIP RNE, en collaboration avec des ornithologues locaux (pour ce qui est de la faune ailée). Quant à la géomorphologie et la caractérisation de la dynamique côtière, elle ont été réalisées en partenariat avec des géomorphologues. À terme, le portrait qui a été dressé favorisera la conservation et la valorisation du marais, mais par-dessus tout, une meilleure compréhension de sa dynamique, permettant des interventions efficaces visant à maintenir son intégrité et ainsi, ses nombreux services environnementaux dont la valeur économique est importante.

 

Vous pouvez retrouver le rapport final qui conclue ce projet ici : rcaract_portneuf-sur-mer_comiteziprne_vf-compresse

 

Partenaires

 

            

Actualités
Une maquette qui aura piqué la curiosité
Jeudi le 8 octobre 2020 - Ces dernières semaines, notre duo féminin (Maëva et Agathe) s'est rendu dans l'école Richard (Chute-aux-Outardes) et l'école des Dunes (Pointe-aux-Outardes) pour y sensibiliser les enfants aux ma...
Évènement à venir