Les mouettes
Titre 1
Titre 2

Photo : Marie-Pier Cloutier

Titre 3

Photo : Marie-Pier Cloutier

Titre 4

Photo : Marie-Pier Cloutier

Titre 5

Photo : Marie-Pier Cloutier

Titre 6

Photo : Marie-Pier Cloutier

Titre 7
Les mouettes
Titre 1
Titre 2
Titre 3
Titre 4
Titre 5
Titre 6
Titre 7
fade|left|500|8000|0|1|0|1|bg|0|10|0|10
Gestion intégrée du Saint-Laurent (GISL)

La gestion intégrée du St Laurent

 

Le programme ZIP est issu d'une première entente conclue entre les gouvernements du Canada et du Québec pour la sauvegarde du Saint-Laurent (Plan d'action Saint-Laurent) qui a d'abord permis de s'attaquer au problème de pollution et de contamination du Saint-Laurent. La participation des communautés riveraines à la sauvegarde du Saint-Laurent s'est concrétisée durant la phase II du Plan d'action à l'intérieur du programme Zones d'intervention prioritaire (ZIP). De 1989 à 2000, 14 comités ZIP se sont formés couvrant quatorze tronçons le long du Saint-Laurent, sous la coordination de Stratégies Saint-Laurent, un organisme non gouvernemental actif depuis 1989 dans la concertation des populations riveraines. Le programme ZIP vise prioritairement à promouvoir une meilleure connaissance de l'environnement du Saint-Laurent en vue de favoriser la réalisation d'initiatives locales en matière de protection, de restauration, de conservation et de mise en valeur des usages et des ressources du Saint-Laurent, dans une perspective de développement durable.

 

Le Plan Saint-Laurent (PSL), découlant de l'Entente Canada-Québec sur le Saint-Laurent 2005-2010, est un plan qui s'inscrit dans une perspective de développement durable dont les aspects environnemental, économique et social sont indissociables. Ce plan est fondé sur des notions d'intégrité écologique et de respect de l'environnement dans les activités économiques, l'engagement des collectivités et une gouvernance éclairée, concertée et intégrée du Saint-Laurent. Il faut que tous les acteurs concernés par la gestion ou l'utilisation du Saint-Laurent et de ses ressources - société civile, usagers et décideurs gouvernementaux - s'engagent à protéger l'écosystème, et à agir pour assurer son développement durable. Or, la gestion intégrée donne à chacun la possibilité d'agir concrètement dans la mesure de ses capacités, de mettre en commun les outils et de tirer le meilleur parti des retombées positives pour les populations humaines et l'écosystème.

 

 

La définition de la gestion intégrée du Saint-Laurent (GISL) est la suivante :

 

La gestion intégrée du Saint-Laurent est un processus permanent basé sur la concertation de l'ensemble des décideurs, des usagers et de la société civile pour une planification et une meilleure harmonisation des mesures de protection et d'utilisation des ressources de cet important écosystème, et ce, dans une optique de développement durable.

 

La gestion intégrée des activités dans un territoire donné implique au départ le respect des compétences et des pouvoirs des gestionnaires de la ressource et l'imputabilité des élus et des gouvernements. Il n'est pas question de transfert de responsabilités, mais plutôt d'exercice d'un pouvoir d'influence tangible par les usagers et la société civile à toutes les étapes du processus décisionnel et dans la planification des actions qui seront posées. La gestion intégrée repose sur une implication responsable et concertée de la société civile, des usagers et des décideurs publics dans le choix et la mise en œuvre des activités et des programmes qui touchent au Saint-Laurent et à ses ressources. La « concertation » est l'outil privilégié pour la prise de décision dans la gestion intégrée du Saint-Laurent. Elle sous-entend l'équité et le respect du rôle des intervenants et de leurs capacités respectives.

 

Le but visé par la gestion intégrée est de gérer les activités et les usages qui touchent au Saint-Laurent de façon davantage intégrée et participative afin d'assurer le bien-être des collectivités et le développement durable du Saint-Laurent. Cela suppose le respect de la capacité de support de l'écosystème, une gestion plus intégrée des activités et des programmes des différents secteurs de la société québécoise, ainsi qu'une plus grande participation des usagers, de la société civile et du milieu municipal aux décisions et aux activités qui touchent au Saint-Laurent.

 

 

À consulter:

Actualités
Formation changements climatiques offerte gratuitement!
Vendredi le 19 mai 2017 -   Lors de notre AGA du 6 juin prochain, le Comité ZIP offira une formation sur les changements climatiques. pour en savoir plus ... communique_formation_zip_6_juin_2017
Évènement à venir
Formation Gratuite!!!
Lundi le 22 mai 2017 - Le comité offre aux tous les citoyens une formation sur les changements climatiques. Vous voulez en savoir plus.... description_formation_zip_6_juin_2017