Garrots
Titre 1
Titre 2
Titre 3
Titre 4
Titre 5
Titre 6
Titre 7
Garrots
Titre 1
Titre 2
Titre 3
Titre 4
Titre 5
Titre 6
Titre 7
fade|left|500|8000|0|1|0|1|bg|0|10|0|10
Un fleuve, un parc, une ville

Le projet « Un fleuve, un parc, une ville » se divise en deux blocs. Le premier bloc vise à mettre sur pied une table de concertation pour l’élaboration d’un plan directeur du Parc des Pionniers mettant de l’avant son potentiel de développement. La table de concertation mobilise des représentants et des acteurs locaux qui ont des responsabilités directes ou indirectes dans la gestion du parc des Pionniers. De ceux-ci, certains y réalisent déjà des activités et d’autres seraient susceptibles de l’utiliser une fois ce plan rédigé. Le rôle premier de la table de concertation est de fournir de l’information et de faire des recommandations ayant un effet structurant sur le développement économique, culturel, environnemental et touristique du parc. La table de concertationa aussi pour objectif de discuter des besoins de la collectivité et des orientations pour une mise en valeur pérenne du parc. Ces orientations doivent être priorisées tout en étant réalisables.

 

À la suite de ces discussions, le Comité ZIP rédigera un plan directeur contenant les recommandations des acteurs locaux, mais aussi des citoyens assurant de ce fait une uniformité dans la vocation du parc. Finalement, ce plan servira d’outil de référence à la Ville de Baie-Comeau pour la mise en valeur future du parc des Pionniers.

 

Le second bloc vise à aménager un secteur inutilisé du parc (figure 1). Des aménagements pour la petite faune seront effectués en suivant les recommandations d’experts. Des îlots forestiers seront implantés en accord avec les recommandations des fiches spécifiques au secteur tirées de l’Atlas de restauration du Saint-Laurent d’Environnement Canada (2005). Des arbres fruitiers indigènes seront plantés. Cet aménagement forestier maximisera la diversité biologique tout en augmentant les sources de nourriture et d’abris pour les oiseaux.

 

Un sentier de près d’un kilomètre sera implanté permettant d’ajouter une promenade en forêt. À cela s’ajoute la mise en place de panneaux d’interprétation le long du sentier. Ils porteront sur : la faune et les écosystèmes côtiers; l’histoire ainsi que le patrimoine de la ville et du parc; sur les végétaux indigènes incluant leurs utilisations. Finalement, des panneaux de signalisation seront disposés le long du parcours.

 

Ce projet est possible grâche au financement du Fonds Aluminuerie de Baie-Comeau pour les Collectivités Durables.

 

 

Actualités
La plage de la Pointe à Émile répond bien aux interventions du Comité ZIP
Mercredi le 17 janvier 2018 - Longue-Rive - Des actions concrètes et ciblées réalisées par le Comité ZIP RNE sur la plage de la Pointe à Émile à Longue-Rive ont donné des résultats probants selon les récentes constatati...
Évènement à venir