Garrots
Titre 1
Titre 2
Titre 3
Titre 4
Titre 5
Titre 6
Titre 7
Garrots
Titre 1
Titre 2
Titre 3
Titre 4
Titre 5
Titre 6
Titre 7
fade|left|500|8000|0|1|0|1|bg|0|10|0|10
Un fleuve, un parc, une ville

 

Le projet « Un fleuve, un parc, une ville » se divise en deux blocs. Le premier bloc vise à mettre sur pied une table de concertation pour l’élaboration d’un plan directeur du Parc des Pionniers mettant de l’avant son potentiel de développement. La table de concertation mobilise des représentants et des acteurs locaux qui ont des responsabilités directes ou indirectes dans la gestion du Parc des Pionniers. De ceux-ci, certains y réalisent déjà des activités et d’autres seraient susceptibles de l’utiliser une fois le plan rédigé. Le rôle premier de la table de concertation est de fournir de l’information et de faire des recommandations ayant un effet structurant sur le développement économique, culturel, environnemental et touristique du parc. La table de concertation a aussi pour objectif de discuter des besoins de la collectivité et des orientations pour une mise en valeur pérenne du parc. Ces orientations doivent être priorisées tout en étant réalisables.

 

À la suite de ces discussions, le Comité ZIP rédigera un plan directeur contenant les recommandations des acteurs locaux, mais aussi des citoyens assurant de ce fait une uniformité dans la vocation du parc. Finalement, ce plan servira d’outil de référence à la Ville de Baie-Comeau pour la mise en valeur future du parc des Pionniers.

 

Le second bloc vise à réaliser des aménagements écosystémiques dans le nord du parc, un secteur largement inutilisé et peu valorisé. Des actions visant à favoriser la fréquentation de la petite faune seront réalisées en suivant les recommandations d’experts. À cela s’ajoutera la plantation d’îlots forestiers en accord avec les recommandations des fiches spécifiques au secteur tirées de l’Atlas de restauration du Saint-Laurent d’Environnement Canada (2005). Une grande diversité végétale sera implantée tout en mettant l’accent sur les variétés fruitières indigènes. Ces aménagements forestiers, totalisant plus de 700 arbres et arbustes, maximiseront la diversité biologique locale tout en augmentant les sources de nourriture et les abris potentiels pour les oiseaux, petits mammifères, amphibiens et autres animaux.

 

Un sentier d’environ 500 mètres parcourant ces nouveaux aménagements sera réalisé pour permettre à la population de vivre le contact avec la nature en pleine ville. À cela s’ajoutera la mise en place d’un bain d’oiseau stylisé et d’une station comportant des panneaux d’interprétation. Ces derniers porteront sur l’importance culturelle du fleuve St-Laurent, l’histoire et le patrimoine du parc, les fonctions écosystémiques de certains végétaux indigènes ainsi que la ZICO (Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux) de la baie Comeau.

 

Le projet est rendu possible grâce au financement du Fonds Aluminerie Alcoa de Baie-Comeau pour les Collectivités Durables, le Fonds Nature Madeleine-Auclair ainsi que la collaboration de la Société des Parcs de la Ville de Baie-Comeau. Les travaux de réalisation se dérouleront principalement entre les mois de mai et juillet 2018. Tous les citoyens qui voudraient participer bénévolement au projet sont invités à nous contacter. 

 

Partenaires financiers: 

 

        

 

Partenaires collaborateurs:

 

       

 

 

 

Actualités
Marais Portneuf-sur-Mer / Questionnaire en ligne
Mercredi le 5 septembre 2018 -     Le Comité ZIP RNE souhaite réaliser un portrait global de l’état actuel du marais salé de Portneuf-sur-Mer afin de rédiger un plan d’intervention. Dans le but de réaliser une étude c...
Évènement à venir
Semaine du Saint-Laurent
Mercredi le 6 juin 2018 - Dans le cadre de la semaine du Saint-Laurent, qui se tient du 6 au 16 juin, le Comité ZIP de la Rive Nord de l'Estuaire (ZIP RNE) invite la population à participer au Défi 90 secondes. L’activit...